21 avril 2003: Décès de la chanteuse et militante Nina Simone

0
Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

L’une des grandes voix du XXe siècle s’est tue en 2003, laissant derrière elle une carrière musicale riche et un engagement de tous les instants envers le mouvement pour les Droits Civiques et la population noire en générale. Nina Simone n’aura eu de cesse de valoriser sa culture et d’affirmer ses convictions à travers son art.

Nina Simone – Eunice Kathleen Waymon de son vrai nom – est née en 1933 en Caroline du Nord. Issue d’une une famille pauvre, elle débute son éducation musicale très jeune puisqu’elle joue du piano et chante dans la chorale de son église dès l’âge de 4 ans.

Nina Simone fut aidée financièrement par son professeur de musique et remporta une bourse pour étudier le piano classique à la prestigieuse Julliard School of Music (New York). Cependant, la musicienne fut contrainte d’arrêter ses études, en raison de problèmes financiers, avant d’avoir eu son diplôme. Nina Simone s’installe alors à Philadelphie (Pennsylvanie) où, après avoir été refusée par le Curtis Institute of Music, elle commence à se produire dans des clubs.

La chanteuse commence à se faire connaître et enregistre son premier album – « Jazz As Played in an Exclusive Side Street Club / Little Girl Blue » – en 1958. Celui-ci contient l’un de ses plus grands succès, « I Love You Porgy ». Surnommée la « grande prêtresse de la Soul », Nina Simone devient l’une des voix du mouvement pour les Droits Civiques durant les années 1960.

Elle écrit ainsi les titres « Mississippi Goddam », en réponse aux assassinats du militant Medgar Evers et de quatre fillettes noires à Birmingham, et « Young, Gifted and Black », qui devient l’un des hymnes de la communauté noire.

La chanteuse met sa carrière entre parenthèse à la fin des années 1960 et entame une série de voyages (Liberia, Barbade, Angleterre…), ce qui ne l’empêche pas d’enregistrer des reprises telles que « The Times They Are A-Changin » de Bob Dylan.

Elle publie un nouvel album, « Baltimore », en 1978. Ce dernier bénéficie de critiques positives mais ne trouve pas son public. Nina Simone ne cesse de se produire sur scène durant les années 1980 et 1990 et publie une autobiographie, I Put a Spell On You en 1992.

Au début des années 2000, la chanteuse doit faire face à des problèmes de santé. Nina Simone est décédée en 2003 à Carry-le-Rouet (France).

Pour en savoir plus:

  • David Brun-Lambert, Nina Simone, une vie, Paris, Flammarion, 2005.

Narcy

Historienne de formation et passionnée d'histoire africaine et africaine-américaine, Narcy a travaillé sur le nationalisme noir aux États-Unis. Elle enseigne actuellement l'histoire-géographie dans le secondaire.

Laisser un commentaire

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com