4 janvier 2016 : L’intellectuelle africaine-américaine Michele Wallace fête ses 64 ans

0
Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Les Docs Afros souhaitent un joyeux anniversaire à l’une des figures de proue du féminisme noir américain du XXème siècle.

Michele Faith Wallace est née en 1952 à New York. Elle est la fille de Faith Ringgold, une artiste et écrivaine reconnue, et du musicien Robert Wallace. Michele Wallace grandit à Harlem dans les années 60, une période marquée par le mouvement pour les droits civiques et l’émergence du Black Power.

Comme beaucoup de jeunes, Michele Wallace s’intéresse au dynamisme politique de l’époque et commence à écrire. Elle fait des études à l’Université d’Howard avant de rejoindre le City College, une antenne de l’Université de la ville de New York, où elle étudie l’anglais et la création littéraire. L’une de ses nouvelles, où elle revient sur son expérience du racisme à l’école, lui valut de gagner un prix littéraire au sein de son université.

Durant les années 70, Michele Wallace rejoint plusieurs organisations politiques et artistiques. Elle fonde ainsi la Women Student Artists for Black Liberation et fut l’un des membres fondateurs de la National Black Feminist Organization. Michele Wallace travailla également pour le magazine « Newsweek » et fut professeur de journalisme, au sein de la New York University (NYU), puis enseigna l’anglais.

En 1978, la jeune femme publie son premier ouvrage : «Black Macho and the Myth of the Superwoman» qui crée une véritable polémique au sein de la communauté africaine-américaine. En effet, l’auteure analyse la place des femmes au sein de la communauté noire, leur relation avec les hommes noirs mais aussi à la présence du sexisme vécu par certaines femmes au sein du mouvement du Black Power.

Michele Wallace enseigne actuellement au City College de New York et au Graduate Center de l’Université de New York.

Elle a publié plusieurs ouvrages s’intéressant aux questions de genre et d’ethnicité mais aussi aux questions de l’image et de la représentation des Noirs dans la culture visuelle.

Pour aller plus loin:

  • Michele Wallace, Black Macho and the Myth of the Superwoman, ed. Verso, 1990
  • Michele Wallace, Invisibility Blues: From Pop to Theory, ed. Verso, 1997

Pierre Désiré

Historien et réalisateur, Pierre est spécialiste d'Histoire africaine-américaine et de l'image animée. Il est également Docteur de l'Université Paris III et enseigne le cinéma postcolonial.

Laisser un commentaire

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com