4 décembre 1969: Assassinat de Fred Hampton, leader du Black Panther Party de Chicago

0
Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Les Docs Afros rendent aujourd’hui hommage à Fred Hampton, l’un des leaders charismatiques du Black Panther Party for Self-Defense, assassiné à l’âge de 21 ans.

Fred Hampton est né à Summit, dans l’Illinois et grandit à Maywood, une banlieue située à l’Ouest de la ville. Très vite, Fred se révèle tout aussi intelligent en cours que talentueux sur un terrain de baseball. Il songe sérieusement à intégrer l’équipe mythique des New York Yankees et sort diplômé de la “Proviso East High School” en 1966 avec les Félicitations de l’établissement. Fred Hampton poursuit ensuite ses études et s’inscrit en Droit au “Triton Junior College” dans l’Illinois. De son propre aveu, il était désireux d’acquérir des rudiments de Droit afin de pouvoir plus aisément se défendre légalement.

C’est à cette époque qu’il milite dans les rangs de la NAACP (Association Nationale pour l’Avancement des Personnes de Couleur). A travers son engagement auprès de la NAACP, Hampton espérait réduire les inégalités sociales et économiques en aidant la population noire défavorisée de Maywood, notamment à travers des actions visant à l’accroissement des centres d’éducations pour les enfants ou encore la mise en place d’aides alimentaires et de santé.

A la même époque, le Black Panther Party commençait à atteindre une dimension non négligeable grâce son approche novatrice du militantisme. Fred Hampton fut immédiatement séduit par cette dernière notamment symbolisée par le célèbre “Programme en Dix Points”. C’est ainsi qu’en novembre 1968 il rejoint la branche naissante du Parti à Chicago.

Durant l’année qui suivit son intronisation dans la branche de Chicago, Hampton et ses camarades de lutte réussirent un certain nombre d’actions d’une haute importance dont la plus significative fut la mise en place d’un pacte de non-agression entre les plus puissants gangs de Chicago. Fred Hampton parvint également à unifier autour de causes communes les membres du Black Panther Party, ceux des Young Lords et de la Young Patriot Organization; les deux dernières étant des organisations hispaniques et blanches ayant pris modèle sur le Black Panther Party.

Les qualités de leadership d’Hampton le firent accéder rapidement à la présidence du chapitre de Chicago; il parvint à mobiliser de plus en plus de jeunes recrues pour le Parti, et était dès lors surveillé par le FBI au travers du programme d’espionnage COINTELPRO. La situation entre les forces de police et le chapitre de Chicago s’envenima peu à peu. Le point culminant de ses tensions fut atteint alors que Fred Hampton s’apprêtait à nouer une alliance entre le Black Panther Party et un gang du South Side (quartier noir de Chicago) qui aurait potentiellement doublé les effectifs du Parti.

Le matin du 4 décembre 1969, aux alentours de 4 heures, Fred Hampton et plusieurs autres membres du Parti de Chicago furent victimes d’un raid mené par le FBI. Blessé durant celui-ci, Hampton fut achevé de deux balles en pleine tête. Dès le lendemain, le FBI et la police donnèrent une conférence de presse affirmant que le comportement des Panthers avait été “violent” et “vicieux” au cours du raid.

Au cours des dix années qui suivirent, la famille de Fred Hampton intenta nombre de procès à la ville et à ses forces de police – procès qui furent finalement remportés par la famille.

Pour aller plus loin:

  • Jeffrey Haas, The Assassination of Fred Hampton: How the FBI and the Chicago Police murdered a Black Panther, ed. Chicago Review Press, 2011

Pierre Désiré

Historien et réalisateur, Pierre est spécialiste d'Histoire africaine-américaine et de l'image animée. Il est également Docteur de l'Université Paris III et enseigne le cinéma postcolonial.

Laisser un commentaire

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com