26 février 2017: La chanteuse Erykah Badu fête ses 46 ans

0
Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Formant avec quelques autres chanteurs et chanteuses – Jill Scott, D’Angelo ou encore Leela James – le courant musical connu sous le nom de “Nu Soul”, Erykah Badu est une artiste complète qui suscite autant l’admiration que la controverse. 

Née Erica Abi Wright à Dallas – Texas – en 1971, Erykah Badu est élevée par sa mère après le départ de son père du domicile familial alors qu’elle est encore enfant.

Erica est fortement influencée par sa mère – actrice – dans son choix de carrière artistique. Elle fait ses premiers pas sur les planches à l’âge de 4 ans aux côtés de sa mère sur la scène du Dallas Theatre.

A 14 ans, Erykah Badu est déjà une artiste confirmée qui s’illustre auprès de radios indépendantes et collabore avec des artistes comme Roy Hargrove. La chanteuse est également militante et se décide à modifier son prénom – Erica – qu’elle considérait comme son “nom d’esclave”. Elle adopte l’orthographe “kah” en rapport avec le “ka” égyptien antique symbolisant le double spirituel de tout être vivant. “Badu” est une référence à son onomatopée favorite dans le “scat” utilisé par les jazzmen.

Erykah obtient un diplôme du “Booker T. Washington High School for the Performing and Visual Arts” et poursuit des études de théâtre à l’Université d’Etat de Grambling (l’une des universités historiquement noire des Etats-Unis). Elle quitte définitivement l’Université en 1993 afin de se consacrer à pleinement à la musique.

C’est son duo avec D’Angelo (Your Precious Love) qui lui permet de signer officiellement son premier contrat professionnel et de sortir son premier album – Baduizm – en 1997.  L’album est un succès à la fois commercial et critique qui permet – d’après les observateurs – à Erykah Badu de s’inscrire dans la continuité de Billie Holiday, en raison de son timbre de voix si particulier.

Suivront ensuite quatre albums sortis entre 2000 et 2012, un album live en 1997, deux mixtapes en 2015 et des tournées dans le monde entier.

Erykah Badu en live dans l’émission “Planet Groove” (1997)

Pour aller plus loin:

  • Joel McIver, Erykah Badu: The First Lady of Neo-Soul, éd. SMT Publishing, 2010

Pierre Désiré

Historien et réalisateur, Pierre est spécialiste d'Histoire africaine-américaine et de l'image animée. Il est également Docteur de l'Université Paris III et enseigne le cinéma postcolonial.

Laisser un commentaire

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com