24 février 2017: L’écrivain Alain Mabanckou fête ses 51 ans

0
Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Depuis quelques années, nombre de lecteurs et lectrices de la sphère francophone (re)découvrent Alain Mabanckou. Connu pour son style d’écriture léger à l’humour parfois grinçant, l’auteur se revendique de cette vitalité littéraire africaine francophone contemporaine qui ne manque pas de soulever des débats parfois houleux.

Alain Mabanckou est né en 1966 à Pointe-Noire au Congo Brazzaville. Il obtient un baccalauréat littéraire au Lycée Karl Marx. Désireux de poursuivre des études de Droit, il achève un premier cycle d’études supérieures à l’Université Marien-Ngouabi de Brazzaville et s’inscrit ensuite à l’Université Paris-Dauphine auprès de laquelle il obtient un DEA en “Droit des Affaires”.

La Lyonnaise des Eaux de l’époque – aujourd’hui connue sous le nom de “SUEZ” – l’engage alors comme conseiller. Il occupe ce poste pendant dix ans et ne l’abandonne finalement qu’en 2002, lorsque l’Université du Michigan lui proposera d’enseigner en qualité de Professeur de Littératures francophones.

Parallèlement à son travail en entreprise, Alain Mabanckou publie des ouvrages poétiques qui lui permettent de remporter le “Prix Jean-Christophe” attribué par la Société des poètes français.

C’est après la publication de son premier roman Bleu-Blanc-Rouge en 1998 que l’auteur est révélé au public francophone et remporte le “Grand Prix Littéraire de l’Afrique Noire”. Il publiera de façon régulière à partir du début des années 2000, s’aventurant occasionnellement dans le domaine de la poésie en prose.

En 2005 et 2006, il publie respectivement Verre Cassé et Mémoires de porc-épic; ce dernier lui permet de remporter le prestigieux “Prix Renaudot”, ainsi que le “Prix Aliénor d’Aquitaine” et le “Prix de la rentrée des lecteurs” en 2006.

Son ouvrage Black Bazar, publié en 2009 connaît un démarrage fulgurant et se classe rapidement dans les vingt meilleures ventes littéraires de France. Le livre est aujourd’hui devenu un incontournable de l’auteur. L’année suivante, Alain Mabanckou est nommé Chevalier de l’ordre de la Légion d’honneur et reçoit, en 2012, le “Prix Henri Gal” que l’Académie française lui décerne pour l’ensemble de sa carrière littéraire.

Dans une interview récente accordée au journal 20 Minutes, Alain Mabanckou confie dédier son dernier roman Petit Piment (2015) à la “femme africaine, à son courage à son regard et à son désir de ne pas laisser la jeunesse à la traîne”.

Alain Mabanckou est aujourd’hui professeur titulaire à l’Université de Californie Los Angeles (UCLA) et vit à Santa Monica (Los Angeles, Californie).

Pour aller plus loin:

  • Lilyan Kesteloot, “La littérature négro-africaine face à l’Histoire de l’Afrique” in: Afrique Contemporaine, no. 241, 2012
  • Alain Mabanckou, Verre Cassé, Editions du Seuil, 2006

Narcy

Historienne de formation et passionnée d'histoire africaine et africaine-américaine, Narcy a travaillé sur le nationalisme noir aux États-Unis. Elle enseigne actuellement l'histoire-géographie dans le secondaire.

Laisser un commentaire

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com