23 mai 1832: Pendaison de Samuel Sharpe, héros national jamaïcain.

0
Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Totalement inconnu en Europe mais devenu un symbole de la résistance à l’esclavage en Jamaïque, Samuel Sharpe était un esclave jamaïcain considéré aujourd’hui par les historiens et le peuple jamaïcain comme un leader incontournable de sa communauté.

Peu d’éléments de la vie de Samuel Sharpe sont parvenus jusqu’à nous. En revanche, les récits historiques mentionnent son action et son importance dans l’Histoire de l’île.

Le 25 décembre 1831, Samuel Sharpe organise une grève sous couvert de regroupement religieux baptiste (les réunions religieuses chrétiennes étant les seuls événements de réunion tolérés par les propriétaires d’esclaves britanniques de l’île). Il réussit à fédérer plusieurs centaines d’esclaves qui manifestent et refusent de travailler afin d’accélérer l’abolition de l’esclavage sur l’île; en effet, les rumeurs à ce sujet se multipliaient depuis déjà plusieurs mois.

La répression est immédiate et le 27 décembre, une révolte d’esclaves éclate. Des plantations et maisons sont alors brûlées, des affrontements armés entre esclavagistes et esclaves se répandent dans tout l’ouest de la Jamaïque.

La révolte prend fin durant la première semaine du mois de janvier 1832. 14 propriétaires d’esclaves avaient été assassinés et 500 esclaves perdirent la vie, notamment à la suite de leur procès.

Le 23 mai 1832, Samuel Sharpe est exécuté par pendaison et aurait déclaré peu avant: “Je préfère périr par le gibet plutôt que de vivre en esclave”.

En 1838, l’Angleterre abolissait l’esclavage et en 1975, le gouvernement indépendant de la Jamaïque déclarait Samuel Sharpe “héros national à titre posthume”. Son visage orne l’une des faces du billet de 50 dollars jamaïcain.

Pour aller plus loin:

  • C.Sam Reid, Samuel Sharpe: From Slave to Jamaican National Hero, Bustamante Institute of Public and International Affairs, 1988

Pierre Désiré

Historien et réalisateur, Pierre est spécialiste d'Histoire africaine-américaine et de l'image animée. Il est également Docteur de l'Université Paris III et enseigne le cinéma postcolonial.

Laisser un commentaire

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com