21 mai 2016: La Colombie célèbre sa négritude

0
Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Les Docs Afros saluent aujourd’hui l’initiative annuelle de la Colombie: la “Journée de l’Afro-Colombianité”. Chaque année à la même date, le pays célèbre à l’échelle nationale ses habitants d’ascendence africaine.

La date du 21 mai commémore, à l’origine, l’abolition de l’esclavage établie par le décret du 21 mai 1851 – en effet, la Colombie fut une importante plaque tournante du trafic d’esclaves – mais aussi l’établissement du “palanque” de San Basilio, qui fut la première ville a avoir été créée par des esclaves marrons dans les Amériques.

La journée de l’Afrocolombianité permet de mettre en lumière et de conférer une visibilité internationale à une population souvent occultée en soulignant notamment l’importance de ses apports à la culture et l’Histoire de la Colombie à travers les arts (musique, peinture…) et la langue Palenque qui reprend des éléments grammaticaux et de vocabulaire des langues Bantoues et de l’Espagnol.

Cette journée revêt également un caractère national fort puisqu’elle constitue une occasion pour la Colombie de se remémorer les parcours de grandes figures historiques telles Benkos Bioho, un ancien esclave ayant dirigé le palanque de La Mantuna, et Juan José Nieto Gil, premier président noir du pays en 1861.

Pour aller plus loin:

  • Christopher Dennis, Afro-Colombian Hip Hop: Globalization, Transcultural Music and Ethnic Identities, éd. Lexington Books, 2012

Pierre Désiré

Historien et réalisateur, Pierre est spécialiste d'Histoire africaine-américaine et de l'image animée. Il est également Docteur de l'Université Paris III et enseigne le cinéma postcolonial.

Laisser un commentaire

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com