21 décembre 2015: L’acteur africain-américain Samuel L. Jackson fête ses 67 ans

0
Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Les Docs Afros souhaitent aujourd’hui un excellent anniversaire à un acteur noir engagé à la fois sur et en dehors du grand écran.

Né en 1948 à Washington D. C., Samuel L. Jackson fut élevé par sa grand-mère dans le Tennessee. Passionné de cinéma depuis son plus jeune âge, il poursuit des études au Morehouse College d’Atlanta – une université historiquement noire réservée aux hommes – où il s’engage politiquement. Son engagement lui vaut d’être renvoyé de l’Université après avoir participé à une action consistant à enfermer durant deux jours les membres du conseil d’administration dans le but de protester contre l’absence de Noirs dans celui-ci.

Suite à l’assassinat de Martin Luther King en 1968, Samuel L. Jackson participe aux funérailles publiques de ce dernier à Atlanta et rejoint ensuite les rangs du Mouvement pour les Droits Civiques. Il se joint à une marche pour l’égalité des droits à Memphis et fait part publiquement de son ressentiment envers la politique de la non-violence et de l’action pacifique.

Après avoir exercé durant deux ans comme travailleur social, Samuel L. Jackson réintègre Morehouse où il étudie la comédie. Ses études terminées, il rejoint la Black Image Theatre Company – une compagnie théâtrale engagée en faveur de l’amélioration de l’image des Noirs au théâtre – puis s’installe à New York où il apparaît dans plusieurs pièces (“The Mighty Gents”, “Mother Courage”…).

Au début des années 1980, Samuel L. Jackson fait la connaissance de l’acteur Morgan Freeman qui le convainc de s’orienter vers le cinéma, et du réalisateur Spike Lee qui l’engage dans plusieurs de ses films (“School Daze”, “Do The Right Thing”, “Mo’ Better Blues”…).

C’est d’ailleurs l’un des films de Spike Lee, “Jungle Fever” dans lequel Jackson incarne un toxicomane qui lui vaut d’être remarqué par la critique et de recevoir le prix du meilleur second rôle masculin au Festival de Cannes. Cette consécration s’inscrit sous une forme de victoire assez ironique puisque Jackson était réellement entré, peu de temps auparavant, en cure de désintoxication pour des problèmes d’addiction.

Il poursuit ensuite sa carrière par des apparitions dans plusieurs films, parmi lesquels “Juice”, “White Sands”, “Menace 2 Society”. Il faut cependant attendre l’année1994 pour que Samuel L. Jackson obtienne la reconnaissance du grand public grâce à son interprétation dans “Pulp Fiction” de Quentin Tarantino. Le succès du film lui permet d’obtenir des rôles dans des films grand public et des blockbusters comme “Star Wars”, “Incassable” ou encore “Iron Man” et la série des “Avengers”.

Pierre Désiré

Historien et réalisateur, Pierre est spécialiste d'Histoire africaine-américaine et de l'image animée. Il est également Docteur de l'Université Paris III et enseigne le cinéma postcolonial.

Laisser un commentaire

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com