18 février 2017: La romancière afro-américaine Toni Morrison fête ses 86 ans

0
Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

A l’occasion de son anniversaire, la revue des Docs Afros revient sur le parcours littéraire et militant de l’une des romancières africaines-américaines les plus connues et engagées dont les œuvres traitent de thématiques fortes telles que la discrimination, le racisme institutionnel et l’esclavage aux Etats-Unis.

Née à Lorain dans l’Ohio, Toni Morrison – née Chloe Ardelia Wofford – est la deuxième des quatre enfants d’une famille d’ouvriers. Ses parents déménagent très tôt afin de préserver leurs enfants du racisme sudiste et commencent à les sensibiliser à l’héritage culturel africain-américain par le biais de contes traditionnels.

Passionnée de lecture, Toni Morrison dévore tous les ouvrages dont elle dispose et développe une affinité particulière envers les oeuvres de Jane Austen et Léon Tolstoï. Elle entre à l’Université historiquement noire d’Howard en 1949 où elle obtient une Licence d’Anglais en 1953.

Deux ans plus tard, Toni Morrison sanctionne la poursuite de ses études supérieures par l’obtention d’un Master d’Anglais auprès de l’Université Cornell. Elle enseigne ensuite à l’Université de Houston puis à Howard. Son premier ouvrage L’oeil le plus bleu est édité pour la première fois en 1970 et rencontre un succès critique et d’estime immédiat pour sa pertinence et son style littéraire particulier.

Son troisième roman, Song of Solomon, paru en 1977, remporte un franc succès sur un plan national. Celui-ci est retenu par le “Club du Livre du Mois” dans sa sélection; Toni Morrison est alors la deuxième romancière noire américaine à obtenir cette reconnaissance qui n’avait été accordée qu’à Richard Wright pour son Enfant du pays en 1940.

C’est toutefois véritablement son roman Beloved (1987) qui lui permettra d’accéder à une reconnaissance internationale de ses qualités littéraires et d’obtenir le Prix Nobel de littérature en 1993.

Bien qu’elle soit fortement engagée auprès de la cause des femmes aux États-Unis, Toni Morrison ne se définit pas comme étant “féministe” et est une fervente avocate de l’égalité entre hommes et femmes.

Ses romans sont aujourd’hui (re)connus non seulement pour leurs qualités littéraires et formelles, mais également pour le message social fort qu’ils délivrent et leur analyse pertinente de la population africaine-américaine et plus généralement de l’expérience noire.

Pour aller plus loin:

  • Toni Morisson, Beloved, éd. 10/18, 2008
  • Toni Morisson, L’oeil le plus bleu, éd. 10/18, 2008

Narcy

Historienne de formation et passionnée d'histoire africaine et africaine-américaine, Narcy a travaillé sur le nationalisme noir aux États-Unis. Elle enseigne actuellement l'histoire-géographie dans le secondaire.

Laisser un commentaire

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com